Accueil > Compétences > Encyclopédie des compétences > Influence (domaine) > Leadership (compétence)

Leadership (compétence)

lundi 6 juin 2011, par Akantor

Le leadership permet de fédérer et mobiliser un groupe autour d’une action.

Le leadership est la capacité à animer et à diriger un groupe. Cela comprend le commandement mais ne s’y limite pas. Le leadership est un mélange de charisme, de confiance, de détermination et d’énergie. Le principal effet du leadership est de focaliser l’attention et de concentrer la motivation d’un groupe. Au final, c’est l’efficacité générale du groupe qui est améliorée. Le leadership permet aussi la coordination d’un groupe, c’est le domaine du chef d’orchestre, du metteur en scène ou du leader de commando. Le leader sait inspirer le groupe, lui donner un but et de l’énergie pour le réaliser. Même si certains leaders parviennent à détourner l’action du groupe à leur profit, le ressort fondamentale du leader est qu’il agit dans l’intérêt du groupe. Parfois un intérêt supérieur peut dépasser l’intérêt propre du groupe mais le leader est alors celui qui permet de servir cet intérêt.

Technique :

  • Autorité
  • Mise en scène
  • Charisme
  • Empathie
  • Coordination

Sans équivalent correct en français, et étant donnée sa présence en français depuis 1878, on conserve cet anglicisme.

Discours

Cette technique permet d’influencer un public par la parole. Que cette influence soit intellectuelle (leçon scientifique, discours politique...), émotive (récit romanesque ou exhortation), etc.
La compétence de discours repose essentiellement sur la connaissance de la rhétorique et des formes d’argumentation. Elle est complétée par la connaissance pratique de l’élocution et de la perception du public, et un certain art de l’à propos et de la répartie.

Les deux usages principaux vont être l’influence et le divertissement. Dans le premier cas, il va s’agir d’amener le public à prendre certaines décisions concrètes à court ou moyen terme (jugement d’un jury, votes d’électeurs, etc.). Dans le second cas, il va juste s’agir de divertir le public (récit d’un conteur traditionnel, récit à un enfant pour l’endormir le soir, etc.).

Le débutant sait produire avec peu de préparation un récit ou un discours de qualité : bien construit, clair et apparemment simple, pour peut que les concepts manipulés restent accessibles. Un confirmé sait donner une apparente simplicité à des notions complexes et manipule suffisamment le récit pour rendre passionnantes des histoire banales. Il connait les ficelles pour démonter une argumentation et poser une ambiance. Un expert sait parler de n’importe quoi en semblant totalement à sa place. Il sait convaincre, motiver et tout ce qu’il dit semble aller de soit ou être passionnant. Les figures de styles rhétorique, les effets de telle ou telle intonation n’ont plus de secret pour lui. Le maître sait en imposer rien qu’avec ses silences. Il sait exactement quand dire quel mot pour obtenir quel effet. Il est capable d’inventer au débotté un argumentaire aussi convaincant que trompeur, et de faire prendre pour une histoire passionnante le plus rébarbatif des traités technique.

Cette compétence repose bien sur la notion de public, c’est à dire un groupe. La persuasion et l’influence reposent notamment sur des réactions de groupe. A l’inverse, certaines techniques de persuasion du face à face (personnelles) ne sont pas du tout prise en compte et relève d’une autre compétence : Persuasion (compétence)